Pages

mercredi 18 février 2015

A en avoir les larmes aux yeux ...

Rendez-vous sur Hellocoton !



En général, elle me prend en traitre, quand je m'y attends le moins.

En serrant mes enfants dans mes bras et en respirant leur odeur (oui, mes gosses, c'est ma came …)

En surprenant leurs conversations au travers d'une porte entre-ouverte.

En les regardant jouer par deux, trois ou quatre. Seul parfois.

En les observant grandir, s'épanouir.

Une parole.

Un sourire.

Un bobo au corps ou au coeur.

Un détail.

Un souvenir.

Elle, c'est la vague d'émotion qui balaye tout sur son passage et qui pique et mouille les yeux.

Qui te retourne le coeur et l'âme.

Que tu ne peux pas arrêter.

Il fût un temps où je mettais ça sur les compte des hormones de grossesses, puis de l'allaitement et du manque de sommeil. Maintenant, je dirais juste que c'est viscéral.

Comme un barrage dont il faut ouvrir les vannes pour réguler le niveau d'eau, il faut que le trop plein d'amour déborde de temps en temps pour faire un peu de place à celui qui va venir.

Sélection du 18 février 2015

8 commentaires:

  1. Oh je les appelle les bouffées d'amour, elles ont commencé durant la grossesse et m'envahissent encore par surprise avec mes enfants ♥♥ quel magnifique billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Les bouffées d'amour, c'est joli comme nom ...

      Supprimer
  2. Et j'espère que ces bouffées d'amour comme le dit madame te prendrons encore longtemps aux tripes par que c'est notre plus belle drogue <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une drogue dont je ne peux personnellement plus me passer ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...